Le Commencement

Le Commencement

Pour mieux comprendre cette ascension, retournons à la Gamers Assembly 2019, là où tout a commencé. « Il y a comme dans chaque grand événement, une journée presse ou business, c’est à cette occasion que les premiers contacts avec les joueurs et membres du staff ont été pris par le fondateur Patrice Bailo de Spoelbrech. Cela faisait plus d’une année et demie qu’il travaillait sur comment bien développer une structure esport, il ne manquait plus que le jeu et les hommes » explique l’ancien joueur de chez BeGenius. Après une seconde rencontre, cette fois-ci dans la ville de Calvin, le projet a été lancé. « Oui, nous sommes partis sur le choix de commencer avec R6 et des grands noms. »

Alors si l’équipe n’est plus exactement la même qu’au début, la line up affiche actuellement : PanixRafalerxwdRenshiro et enfin Shaiiko. Des joueurs qui ont tous évolué au plus haut niveau sur le jeu. Alors comment financer des joueurs professionnels au début d’une aventure ? Si nous interrogeons la toile, nous apprenons que Patrice Bailo de Spoelbrech, le fondateur de BDS esport, est un héritier belge qui a brillé dans le monde des affaires avec une fortune assez conséquente. Alex Koenig n’en sait pas plus, malheureusement pour notre curiosité : « Je peux vous redire tout ce que vous trouverez sur Internet. En revanche, ce que je peux vous apprendre, c’est que Patrice est un passionné, BDS est son bébé et il y croit dur comme fer. Il a choisi Genève (lieu de résidence du fondateur) comme ville pour la structure afin qu’on soit proche de lui. Il aurait pu choisir une ville en France, où les loyers sont beaucoup plus abordables.

https://www.esports.ch/fr/lambition-de-bds/